Optimisation SEO sémantique

Sommaire
  1. Des actions SEO à la fois stratégiques et opérationnelles
    Une stratégie sémantique
    Des optimisations sémantiques
  2. De l’expression au contenu optimisé
    La notion d’intention de recherche
    L’optimisation de votre contenu éditorial

Les algorithmes se nourrissent de mots-clés. À chaque requête saisie par un utilisateur, le moteur de recherche explore son index pour déterminer les contenus les plus pertinents. Au final, seul le contenu compte pour satisfaire réellement un utilisateur ! C’est lui, en effet, qui apporte la réponse ou la distraction attendue. À quoi bon avoir une page qui s’affiche rapidement, par exemple, si son contenu est à côté de la plaque ?

Pour imposer votre site web en première page de Google (ou d’autres moteurs), vous devez réaliser un travail d’optimisation sémantique de l’ensemble de vos contenus, tout en réfléchissant aux articulations entre les différentes pages.

Des actions SEO à la fois stratégiques et opérationnelles

La sémantique en référencement naturel revêt une dimension à la fois stratégique et opérationnelle. Vous devez en effet identifier les expressions pertinentes, avant de commencer tout travail d’écriture, de réécriture ou d’enrichissement.

Une stratégie sémantique

Avant même de réaliser votre première optimisation sémantique de contenu, vous devez mettre en place une stratégie de mots-clés qui tient compte de vos objectifs, des fonctionnalités et des types de pages proposés par votre site web. Ce travail repose sur plusieurs points de réflexion :

  • organisation en grandes thématiques de mots-clés ;
  • détermination de typologies d’expressions ;
  • analyse du volume de recherche pour chaque mot-clé ;
  • légitimité par rapport à votre secteur d’activités ;
  • place de chaque expression dans votre parcours de conversion ;
  • etc.

Vous pourrez ainsi constituer un portefeuille de mots-clés qui associent des expressions concurrentielles à des requêtes relevant de la longue traîne, qui prend en compte les différentes intentions de recherche et une éventuelle saisonnalité.

Pour mener à bien cette première étape, vous pouvez vous appuyer sur des outils d’aide à la recherche de mots-clés comme Semrush ou Yooda Insight.

Des optimisations sémantiques

Pour produire un contenu de qualité, susceptible de ressortir sur Google, vous devez tenir compte de différents paramètres :

  • reprendre l’expression ciblée ou attendue par Google ;
  • utiliser le champ lexical associé à l’expression ;
  • mettre en forme votre contenu avec les balises HTML pertinentes ;
  • utiliser les données structurées pour apporter du contexte et du sens ;
  • etc.

Les critères d’optimisations peuvent évoluer dans le temps, avec les mises à jour des algorithmes et le recours au machine learning. Vous serez amené à repasser sur des contenus déjà publiés pour les modifier, les optimiser ou les enrichir.

De l’expression au contenu optimisé

La sémantique est un levier essentiel pour votre référencement naturel. L’optimisation SEO ne peut s’affranchir d’un travail sur les mots-clés et les contenus.

La notion d’intention de recherche

Vous devez aussi prendre en compte la notion d’intention de recherche dans les optimisations sémantique de vos contenus. Nous pouvons distinguer quatre grands types d’intentions de recherche :

  1. informationnelle
  2. décisionnelle (ou investigationnelle)
  3. transactionnelle
  4. navigationnelle

En effet, les algorithmes les plus avancés sont capables d’analyser l’intention de recherche qui se cache derrière une requête pour proposer les types de pages les plus adaptés.

L’optimisation de votre contenu éditorial

En fonction des mots-clés, le moteur de recherche renvoie des types de pages différents : un article de blog, un listing, un comparatif, une fiche de magasin, etc.

Une fois le type de page identifié, vous devez produire un contenu optimisé :

Vous avez des besoins spécifiques ? Vous pouvez me contacter pour un accompagnement personnalisé.

Sélection d’outils SEO