Les données structurées en SEO

Sommaire
  1. Un impact sur vos positions et votre visibilité
    La notion de légitimité des données structurées
    Le gain de visibilité
  2. Intégrer des données structurées
    Baliser un contenu sans connaissances informatiques
    Ressources utiles

La quête de sens est au cœur des problématiques du référencement naturel. Les algorithmes des moteurs de recherche ont besoin de contexte pour gagner en pertinence. Le balisage avec les données structurées est utilisé pour remettre en situation certaines informations. Par exemple, grâce à elles, une suite de chiffres devient avec certitude un code postal ou un numéro de téléphone. En structurant l’information, elles permettent aussi l’affichage d’extraits enrichis sur les pages de résultats, dont le rôle marketing est indiscutable.

Un impact sur vos positions et votre visibilité

Utiliser les données structurées est aujourd’hui indispensable pour réussir votre stratégie de référencement naturel sur Internet, et de nombreux sites web les utilisent. Elles remplissent un double rôle :

  1. vous apportez du contexte, du sens et de la légitimité pour gagner en pertinence et vous hisser parfois à la première place
  2. vous déclenchez l’affichage d’extraits enrichis pour gagner en visibilité

Note : les termes structured data et schema.org sont aussi fréquemment utilisés pour désigner ce balisage.

La notion de légitimité des données structurées

Les données structurées permettent de rassurer les algorithmes sur le contexte d’utilisation de nombreuses informations. Cela renforce la confiance portée à votre site, ce qui est forcément un atout pour votre SEO.

Vous pouvez utiliser les données structurées organization pour décrire votre entreprise et apporter des données complémentaires comme vos comptes sociaux officiels, votre adresse, le nom du fondateur… Vous les déployez sur une seule page web de votre site, par exemple sur la page À propos.

Les données structurées sont parfois même incontournables sur certaines requêtes. Vous aurez par exemple beaucoup de mal à trouver en première page du moteur de recherche de votre choix une recette de cuisine qui a fait l’impasse sur celles-ci.

Le gain de visibilité

Certaines informations déclenchent l’affichage d’extraits enrichis (rich snippets) sur les pages de résultats des moteurs de recherche. En utilisant les données structurées dans les bons contextes, vous obtiendrez un gain de visibilité et votre stratégie de search engine optimization n’en sera que meilleure : en d’autres termes, à positions égales, vous obtiendrez plus de clics.

Exemples :

  • avis (pour un produit ecommerce)
  • image, temps de cuisson, calories (recettes de cuisine)
  • date et lieu (concerts)
  • questions et réponses (FAQ)
Extraits enrichis sur Google
Exemple de rich snippets

Vous pouvez utiliser l’outil de test des extraits enrichis de Google pour vérifier si vos éléments permettent le déclenchement d’un rich snippet.

Dossier : données structurées en e-commerce

Intégrer des données structurées

Le site schema.org/ recense l’ensemble des informations qui peuvent être intégrées grâce aux données structurées. Elles sont organisés en plusieurs types de données (data types), Thing étant le niveau le plus générique. Certains types de données n’acceptent que certaines propriétés.

Vous pouvez trouver l’ensemble des types de données sur https://schema.org/docs/full.html

Trois formats coexistent :

FormatDescription
JSON-LDbalise <script>, avec code Javascript, présente entre les balises <head></head> ou <body></body>.
MicrodonnéesSpécification HTML, avec des attributs directement présents dans les balises de contenus (<p>, <span>, <div>…)
RDFaExtension HTML5 avec des attributs de balises présents dans les balises de contenus

Google recommande le JSON-LD. Il est aussi plus facile à déployer grâce à de nouvelles extensions.

Baliser un contenu sans connaissances informatiques

De nombreux outils ont été créés pour vous permettre d’utiliser facilement le balisage Schema.org, sans connaissance en développement web.

  • Outil d’aide au balisage (Google) : cet outil gratuit de Google permet de baliser son contenu, puis de générer un code HTML qui intègre les informations Schema.org.
  • Technical SEO (Merkle) : cet outil permet de générer facilement le code JSON-LD associé au contenu de votre choix
  • Plugins : de nombreux extensions permettent d’ajouter facilement le type de données structurées de votre choix à vos contenus, pages ou articles. C’est le cas par exemple, pour WordPress, du plugin Schema & Structured Data for WP & AMP.

Vous pouvez ainsi les déployer très facilement, même sur un simple blog personnel.

Ressources utiles

Je vous propose une sélection de ressources pour développer vos connaissances sur les données structurées.

Je peux aussi vous proposer, dans le cadre de Digimood, une formation spécifique sur ce sujet.

Sélection d’outils SEO