Optimisation technique SEO

Sommaire
  1. L’exploration de votre site
  2. L’indexation de vos contenus
  3. Le positionnement en première place
  4. L’indispensable audit technique

Le saviez-vous ? Quand vous effectuez une recherche sur Google, vous ne cherchez pas directement sur le web. Vous effectuez une recherche sur une photographie incomplète et obsolète du web, réalisée par le moteur de recherche.

Le référencement naturel repose en réalité sur trois étapes successives :

  1. Exploration
  2. Indexation
  3. Positionnement

L’optimisation technique de votre site web est une étape clé dans votre stratégie de référencement on-site (ou si vous préférez, interne à votre site). Ce travail doit améliorer votre qualité à chaque étape. Vous pourrez ainsi renforcer la visibilité de votre site web et viser la première place sur des mots-clés liés à votre activité.

L’exploration de votre site

Les moteur de recherche envoient de petits programmes informatiques pour parcourir le web, appelés robots (en anglais crawlers, spiders, bots). Chaque moteur de recherche possède ses propres robots. le bot principal Google s’appelle par exemple le Googlebot.

Ces programmes découvrent sans cesse de nouvelle URL en utilisant notamment les liens présents sur chaque page web visitée. Par exemple, sur cette page, les robots vont découvrir les autres pages du site grâce aux liens internes du menu et aux liens dans le texte. Il va aussi accéder à des URL pointant vers d’autres sites web en suivant les liens externes.

D’autres éléments d’optimisation technique SEO peuvent faciliter le processus d’exploration. Des sitemaps, des fichiers au format XML, accueillent par exemple des listes d’URL qui pointent vers les pages web, mais aussi les images, les vidéos ou encore les actualités publiées sur votre site internet. Ils peuvent favoriser la découverte de vos nouveaux contenus.

L’indexation de vos contenus

Toutes les pages ne sont pas bonnes à proposer aux internautes ! La seconde étape dans toute optimisation technique SEO est celle de l’indexation.

Une page indexée est ajoutée à l’index du moteur de recherche. Elle est donc susceptible d’être affichée comme résultat pour une requête. Nous pourrions comparer cette étape à l’ajout d’une référence dans une centrale d’achats appartenant à la grande distribution : un produit non indexé ne peut pas être vendu en rayon, alors qu’un produit indexé a une chance de se retrouver en magasin.

Il est possible de bloquer, volontairement ou involontairement, l’indexation d’une page. Un référenceur maîtrise les critères d’indexation et s’assure que chaque page stratégique est bien indexée par Google, tout en évitant de multiplier les pages vides ou dupliquées.

Le positionnement en première place

Seules les premières positions vous assurent un trafic régulier. L’optimisation technique de votre site est indispensable pour se hisser parmi les meilleurs résultats de la première page, sur des mots-clés en rapport direct avec votre activité, et générer un trafic de qualité.

Être référencé, c’est bien, être positionné, c’est mieux !

Les optimisations techniques SEO regroupent aussi un ensemble de critères qui peuvent aider une page à progresser dans le classement des moteurs de recherche. Parmi les critères techniques, nous pouvons citer :

  • produire un code source accessible et lisible
  • prévenir un risque de duplication involontaire du contenu
  • améliorer le temps de chargement des pages
  • proposer une structure HTML saine, comprenant les balises indispensables (<title>, <meta description>, titre <h1>, etc.)
  • intégrer les données structurées
  • offrir un site mobile-Friendly
  • un contenu mixte (http / https)
  • etc.

L’indispensable audit technique

L’audit technique SEO est une étape incontournable : une stratégie de Search Engine Optimization digne de ce nom ne peut pas faire l’impasse sur une analyse détaillée des freins techniques à votre référencement naturel.

Le crawl de votre site

Tout audit technique digne de ce nom débute par un crawl. Un logiciel va émuler le fonctionnement des robots d’indexation et parcourir l’ensemble des pages de votre site web, pour détecter :

  • des redirections inutiles (301)
  • des pages introuvables à cause d’un lien cassé (404)
  • des erreurs de serveur (500, 501…)
  • des balises dupliquées (balise <title>, balise <meta description>, balise de titre <h1>, etc.)
  • des images (beaucoup) trop lourdes
  • des niveaux de profondeur excessifs
  • un nombre excessif de liens internes ou externes
  • etc.

En corrigeant les éventuels freins détectés, vous pourrez optimiser votre visibilité.

Des outils au service de votre SEO technique

D’autres outils peuvent compléter l’analyse SEO d’un domaine.

Google Search Console, par exemple, offre des informations très utiles pour détecter et corriger des problèmes techniques :

  • erreurs dans un fichier Sitemap
  • données structurées incorrectes
  • signaux web essentiels dégradés (temps de chargement notamment)
  • etc.

SEMrush remonte aussi de nombreuses informations utiles pour optimiser son site internet.

Sélection d’outils SEO