Google Search Console

Avec Google Webmaster Tools, le géant de la recherche en ligne a proposé en 2006 tout un ensemble de fonctionnalités et d’outils à destination des éditeurs de sites. En mai 2015, Google Webmaster Tools devient Google Search Console (GSC pour les intimes). Le service bénéficie d’une refonte en profondeur en 2018, avec l’apparition de nouvelles ressources.

La vocation de Google Search Console

Cet outil s’adresse aux référenceurs et aux équipes techniques, et plus largement à tous les éditeurs de sites web. Vous y trouverez en effet de nombreux indicateurs pour détecter d’éventuels problèmes techniques, des écueils concernant le processus d’exploration, les données structurées, le temps de chargement, l’expérience utilisateur (signaux web essentiels) ou encore la compatibilité mobile. Mais Google Search Console est aussi utile pour mesurer la performance de son site sur Google et connaître les pages et les expressions les plus performantes.

Vous pouvez aussi associer Google Search Console à d’autres solutions proposées par le célèbre moteur de recherche, comme Google Analytics, ou à des logiciels tiers comme SEMrush.

Nous allons détailler ensemble chaque fonctionnalité de Google Search Console.

Vue d’ensemble : un aperçu synthétique

La Vue d’ensemble permet de bénéficier de plusieurs rapports sur des éléments clés de votre référencement naturel :

  • performances : visibilité et trafic de recherche
  • couverture : indexation
  • Expérience : signaux web essentiels, ergonomie mobile, expérience sur la page
  • Améliorations : essentiellement les points techniques qui peuvent poser problème

Ainsi, vous gardez un œil sur quelques métriques clés pour votre site web.

Performances : visibilité et trafic organique

Google Search Console vous propose de nombreuses informations sur votre visibilité sur les pages de résultats du célèbre moteur de recherche et sur votre trafic organique. Vous bénéficiez de statistiques sur les clics, le nombre d’impressions, le CTR moyen et la position moyenne par :

  • requêtes
  • pages
  • pays
  • appareils
  • types de résultats (apparence dans les résultats de recherche)
  • dates

Vous pouvez remonter jusqu’à 16 mois, choisir votre période ou comparer votre performance entre plusieurs périodes. Vous pouvez aussi exporter les données pour les analyser sur le tableur de votre choix.

Découvrez le rapport de performance

Inspection de l’URL

Cet outil est très connu des référenceurs, car il permet de contrôler la qualité de l’indexation d’une page. En saisissant une URL de votre site web, vous obtiendrez des informations très utiles :

  • Confirmation de l’indexation de la page
  • Couverture (présence dans un sitemap, dernier passage du Googlebot, URL canonique etc.)
  • Possibilité d’afficher la page explorée
  • Capture d’écran de la page explorée
  • Informations complémentaires (type de contenu, réponse HTTP, ressources de la page, etc.)

Vous avez aussi la possibilité de tester l’URL en direct : pratique si vous venez de modifier le contenu.

Votre URL n’est pas encore indexée ? Vous pouvez demander une indexation grâce à cet outil. Attention toutefois à ne pas abuser de la fonctionnalité.

Inspection de l'URL

Index : suivi du processus d’indexation

La partie Index de Google Search Console s’articule autour de trois parties complémentaires :

  • Couverture
  • Sitemaps
  • Suppressions

Couverture

Cette partie donne de précieuses informations sur la prise en compte de votre site web dans l’index de Google. Vous pourrez ainsi savoir si des erreurs ont été détectées, ou si des avertissements sont émis. Vous trouverez aussi la liste des :

  • erreurs
  • pages valides
  • pages valides (avec des erreurs)
  • pages exclues

Je vous recommande de vous pencher surtout sur les pages exclues. Certaines le sont volontairement (balise noindex), d’autres résultent de situations auxquelles vous pouvez remédier (par exemple, pages introuvables).

Sitemaps

Comme son nom l’indique, cette section permet tout simplement de soumettre un ou plusieurs sitemaps par Google Search Console, et de s’assurer de leur bonne prise en compte par Google.

Je vous rappelle que le sitemap peut être soumis aussi par le fichier robots.txt, et ainsi toucher tous les moteurs de recherche (et pas seulement Google).

Suppressions

Trois fonctionnalités sont proposées :

  • Suppressions temporaires : pour une raison X ou Y, vous pourriez être amené à vouloir accélérer la disparition d’une URL de l’index de Google. La fonctionnalité Suppressions de GCS sert surtout à cela. La suppression est temporaire : vous devez aussi supprimer la page de votre site, ou bloquer son indexation, pour éviter qu’elle ne revienne.
  • Contenu obsolète : vous pouvez aussi suivre une demande de suppression d’une page obsolète sur laquelle vous n’avez pas la main directement, dont le contenu a changé en profondeur ou contient des informations sensibles. Pour demander une suppression de contenu, rendez-vous sur : https://search.google.com/u/1/search-console/remove-outdated-content
  • Filtrage SafeSearch : il permet d’identifier les pages de votre propriété qui ont été signalées par des utilisateurs comme des contenus pour adultes.

Découvrez les fonctionnalités Index

Expérience

La notion d’expérience utilisateur est de plus en plus importante pour Google, qui rassemble plusieurs signaux sous ce terme sur GSC.

Expérience sur la page

Vous pouvez obtenir des informations sur les pages qui proposent une expérience dégradée aux utilisateurs. Il s’agit d’un “mini” tableau de bord sur l’UX, avec :

  • un graphique qui reprend le nombre pages rapides
  • des informations synthétiques sur les signaux web essentiels, l’ergonomie mobile, les problèmes de sécurité, le HTTPS, l’expérience publicitaire

Cette partie remonte des informations de “terrain”, et n’est donc pas disponible si votre propriété ne récolte pas suffisamment de données.

Signaux web essentiels

Vous pouvez identifier les pages qui ne répondent pas aux critères des signaux web essentiels (Core Web Vitals) de Google. Il s’agit de signaux de qualité autour du chargement de la page (vitesse, stabilité visuelle, réactivité après interaction, etc.).

Cette partie propose aussi des informations de “terrain”. En l’absence de données suffisantes, vous êtes invité à utiliser PageSpeed Insights

Ergonomie mobile

Vous pouvez identifier avec ce rapport toutes les pages qui ont un problème de compatibilité mobile, et découvrir la nature des problèmes rencontrés.

Améliorations

Les rapports présents dans cette rubrique varient en fonction de la propriété Google Search Console. Ils sont en effet personnalisés selon ce qui peut poser problème. Vous y trouverez notamment les problèmes liés à une mauvaise implémentation des données structurées. C’est une rubrique très importante pour vous.

Sécurité et Actions Manuelles

Cette rubrique de Google Search a une double vocation : vous prévenir en cas de pénalité appliquée manuellement par un quality rater de Google, et vous prévenir si votre site est victime d’un piratage compromettant la sécurité offerte aux internautes.

Actions manuelles

Des pratiques de spamdexing peuvent être découvertes par des opérateurs humains travaillant pour Google (le plus souvent après dénonciation par un concurrent). Une action manuelle peut alors être décidée : il s’agit d’une pénalité qui ne sera levée qu’après mise en œuvre des correctifs nécessaires et réexamen par Google.

Ce rapport vous indique si votre site est victime d’une action manuelle,

Problèmes de sécurité

Un logiciel malveillant ou un piratage peut toucher votre site, et compromettre la sécurité de vos visiteurs. Si Google détecte un tel problème, vous en serez averti ici.

Anciens outils et rapports

La refonte de Google Search Console s’est faite progressivement, certaines fonctionnalités et certaines informations n’ayant pas évolué. Cette rubrique contient les vestiges de l’ancienne version. S’ils sont encore disponible en ce premier semestre 2021, ils pourraient disparaître ou être ajoutés aux fonctionnalités de base de GSC.

Liens

Cet ancien rapport vous apporte quelques informations utiles à la fois sur votre maillage interne et votre netlinking.

Les liens externes vous renseignent sur les pages les plus maillées depuis des sites tiers, ou en d’autres termes, celles qui sont susceptibles d’avoir le meilleur Page Rank (même si celui-ci n’est plus communiqué par Google). Vous pouvez aussi avoir connaissance de vos principales ancres de liens (textes d’ancrage).

Les liens internes vous permettent de connaître les pages qui sont les mieux maillées au sein de votre site, ou en d’autres termes celles qui disposent du meilleur Page Rank interne (PRi).

Ce rapport ne remplace pas des outils spécialisés comme Semrush, Majestic SEO pour le netlinking, Screaming Frog ou Botify pour le maillage interne.

Paramètres

Cette rubrique regroupe surtout plusieurs rapports et informations très utiles pour votre référencement, rangées ici de façon un peu pêle-mêle.

  • Paramètres de la propriété : au-delà des informations génériques sur la propriété, vous avez ici deux fonctinnalités très utiles. C’est notamment là que vous pourrez associer votre compte GSC à votre compte Analytics, ou suivre les associations déjà existantes. Vous pourrez aussi avertir Google d’une modification de nom de domaine dans la partie “Changement d’adresse”.
  • Exploration : ce rapport ne remplace pas une analyse de logs, mais il est très utile pour en apprendre plus sur le comportement des robots d’exploration sur votre site.
  • Présentation : vous pourrez notamment connaître le robot d’exploration utilisé. Par défaut, vous devriez normalement avoir le Robot Googlebot pour smartphone.

Sélection d’outils SEO