Rapport sur les performances : Google Search Console

Dernière actualisation : 04/05/2021

Le Rapport sur les performances est particulièrement utile à tous les éditeurs de sites, et intéresse tout particulièrement les référenceurs grâce aux données qui sont mises à sa disposition. Découvrez comment exploiter au mieux le rapport sur les Performances de Google Search Console pour votre SEO !

Comprendre le rapport sur les performances

Le rapport vous apporte une visibilité instantanée sur votre trafic de recherche, avec différentes informations utiles. Ce rapport s’appuie sur deux jeux de données :

  • Quatre types de recherche (Web, Image, Vidéo, Actualités) ;
  • Quatre indicateurs de performance (clics de recherche, impressions, CTR moyen, position moyenne) ;
  • Six jeux de données (Requêtes, Pages, Pays, Appareils, Apparence dans résultats de recherche, Dates).

Les 4 types de recherche

Le rapport de performance de Google Search Console permet de mesurer votre visibilité SEO sur quatre types de résultats :

  • Web : les résultats de types pages web qui apparaissent dans les pages de Google ;
  • Images : visibilité de vos images, via essentiellement le moteur dédié aux images ou la recherche universelle ;
  • Vidéos : visibilité de vos vidéos, via essentiellement le moteur dédié aux vidéos ou la recherche universelle ;
  • Actualités : visibilité de vos news, via essentiellement le moteur dédié aux actualités ou la recherche universelle.

Les fonctionnalités de Google, qui glisse de plus en plus d’un moteur de résultats vers un moteur de réponses, entraîne une grande diversité de types résultats dont doit tenir compte le rapport de performance.

Les 4 indicateurs de performance

Le Rapport de Performances met en avant 4 indicateurs :

  • Clics de recherche : chaque fois qu’un internaute clique sur un résultat Google et arrive sur votre site compte comme un clic de recherche. Le mode de comptabilisation des clics de recherche peut légèrement varier en fonction du type de résultat.
  • Impressions : chaque fois qu’un internaute voit un lien vers votre site sur la page de résultats compte comme une impression. Si un même élément de recherche compte plusieurs liens, Google comptabilise une seule impression.
  • CTR moyen : le Click Through Rate (taux de clic en français) correspond au pourcentage d’impressions qui se traduisent par un clic.
  • Position Moyenne : elle correspond, comme son nom l’indique, à la position moyenne de votre site dans les résultats de recherche à chaque fois qu’il est affiché dans les résultats de recherche.
Google Discover

Google Discover représente un cas particulier :

  • Une seule impression est comptabilité par résultat et par session
  • Les impressions ne sont pas agrégées par propriété. En d’autres termes, si deux résultats Discover apparaissent dans la même liste Discover, ils seront comptés deux fois
  • Le clic est comptabilisé uniquement si l’internaute appuie sur le fiche (un partage ou un autre action ne comptent pas)
  • Position : aucune position n’est prise en compte

C’est pourquoi les résultats Discover bénéficient de leur propre onglet de détails.

Vous trouverez tous les détails sur les comptabilisations sur le support Google.

Les 6 jeux de données

Six jeux de données sont présents dans le rapport de performance Google Search Console :

  • Requêtes : mise en avant des 1000 requêtes qui génèrent le plus de clics vers votre propriété ;
  • Pages : mise en avant des 1000 URL qui génèrent le plus de clics vers votre propriété ;
  • Pays : liste des pays qui génèrent des clics de recherche vers votre site;
  • Appareils : liste des appareils qui génèrent des clics de recherche vers votre site ;
  • Apparence dans les résultats de recherche : permet de mettre en avant certains affichage particuliers présent sur votre propriété (Signaux web essentiels favorables, Vidéos, Extraits Enrichis, résultats Web Light, etc) ;
  • Dates : affichage des résultats par jour.

Exploiter les données remontées

Vous pouvez facilement manipuler et exploiter les données remontées par le rapport de performance de Google Search Console, pour les exploiter au mieux afin d’améliorer votre référencement naturel.

Filtrer les données disponibles

Deux filtres par défaut sont disponibles :

  • Type de recherche : Web, Image, Vidéo ou Actualité
  • Date : actuellement, il est possible de remonter sur une historique des 16 derniers mois maximum.

Vous pouvez ensuite créer vos propres filtres personnalisés en vous appuyant sur cing des six jeux de données disponibles :

  • Requêtes
  • Page
  • Pays
  • Appareils
  • Apparence dans les moteurs de recherche

Vous pouvez créer plusieurs filtres pour affiner encore plus votre extraction de données. Depuis avril 2021, il est aussi possible d’utiliser les Regex (regular expressions ou expressions régulières) pour affiner encore plus vos recherches.

Comparer les données d’un même jeu

Quand vous ajoutez un filtre, vous pouvez choisir de comparer deux données issues d’un même jeu. Par exemple :

  • appareils mobiles VS desktop
  • URL VS URL
  • Etc.

Cette possibilité est très puissante pour vous aider à affiner votre référencement naturel.

Pages catégories VS Pages Produits

Vous avez un site e-commerce et vous voulez savoir quel type de page, entre vos pages catégories et vos pages produits, génère le plus de clics de recherche ? Vous pouvez utiliser le filtre Pages et la fonctionnalité Comparer. Si vos URL de catégories sont introduites par le répertoire /cat/, et si vos URL de produits contiennent un identifiant composé de 5 chiffres, vous pouvez utiliser la comparaison suivante :

Filtre Google Search Console : exemple de comparaison

Consulter et exporter les données remontées

Vous avez filtré les données du rapport de Performance ? Vous pouvez facilement les consulter en ligne ou les exporter, et ainsi améliorer votre référencement naturel :

  1. Choisissez les indicateurs qui vous intéressent en les cochant ou en les décochant
  2. Consultez les données, en changeant d’onglet facilement
  3. Exportez les données pour les traiter sur Excel ou Google Sheets
GSC : export des données

Améliorer votre SEO avec le rapport de performance

Nous venons d’explorer les différentes fonctionnalités du rapport de performance de Google Search Console. Mais comment les exploiter réellement pour votre référencement naturel ? Je vous donne ici quelques astuces pour améliorer votre SEO grâce aux informations recueillis.

Identifier un potentiel de visibilité SEO

Vous pouvez obtenir pour chaque expression la position moyenne de votre site. Vous générez du trafic de recherche en étant en fin de première page ou sur la deuxième page ? Des optimisations sémantiques, un meilleur maillage interne, quelques liens pourraient améliorer le SEO de l’URL positionnée pour la faire progresser dans le classement.

Dans cet exemple, la requête Fortune de France Robert Merle génère des clics avec une page positionnée en 8e position. L’expression ne semble pas ultra concurrentielle : des optimisations pourraient la faire progresser.

Mettre en lumière une cannibalisation

Vous pouvez facilement identifier un risque de cannibalisation interne sur vos requêtes phares grâce à Search Console

  1. Entrez une expression dans un filtre (ou cliquez sur une expression précise) dans la liste proposée dans l’onglet requêtes.
  2. Rendez-vous sur l’onglet Pages

Si plusieurs pages remontent et génèrent du trafic pour une même expression, un risque de cannibalisation existe.

Dans cet exemple, l’expression “roman moyen-âge” présente une cannibalisation interne, car deux pages remontent sur la même requête.

Se positionner sur de nouveaux marchés

Google Search Console peut aussi vous aider à vous positionner sur des marchés étrangers. Dans l’onglet Pays, vous pouvez connaître le trafic de recherche issu d’autres pays.

Vous possédez par exemple un site e-commerce francophone et vous constatez que la Belgique représente 15% de votre trafic ? Peut-être est-il temps de trouver un partenaire logistique et d’offrir la livraison dans ce pays !

N’hésitez pas à affiner votre recherche en utilisant aussi Google Analytics, qui vous offrira de nombreuses informations supplémentaires sur votre trafic international.

Connaître les types de pages qui rankent

En fonction du CMS utilisé, les types de pages peuvent être identifiés dans les URL. On peut ainsi déterminer, avec l’analyse des 1000 premières URL, les types de pages qui génèrent le plus de clics de recherche.

Par exemple, le site https://www.maplanetezerodechet.com est développé sur WordPress, et les catégories contiennent dans leur URL le même footprint, le répertoire /agir/. Je peux donc :

  • Exporter les pages qui génèrent des clics de recherche au format Excel
  • Traiter les informations sur Excel (les filtres et le tableau croisé dynamique sont vos amis)

Et j’obtiens l’information suivante, utile pour mon SEO :

Ici aussi, vous pouvez affiner votre analyse avec Google Analytics.

Autres fonctionnalités et outils

Pour améliorer votre SEO, vous pouvez mettre à profit d’autres fonctionnalités :

Faites-vous accompagner dans votre SEO

Vous désirez améliorer votre visibilité et votre présence sur les moteurs de recherche ? Je vous conseille vivement de vous faire accompagner pour déployer immédiatement les bonnes actions.

Pour vous former au référencement naturel, je vous propose mon nouvel ouvrage :

La Boîte à outils du SEO

Je peux aussi vous accompagner dans votre projet, et vous propulser durablement en première page. Laissez-moi un message pour me challenger.

Découvrez aussi les autres fonctionnalités de Google Search Console.