Vendre en ligne grâce au SEO

Sommaire
  1. La croissance du e-commerce en France et dans le monde
  2. Identifier les mots-clés qui font vendre
  3. Positionner les pages pertinentes
  4. Réfléchir à une arborescence pertinente

Le chiffre d’affaires du e-commerce en France a franchi pour la première fois en 2019 le cap symbolique des 100 milliards d’euros, selon la Fevad. Le référencement naturel s’impose comme un canal d’acquisition de trafic absolument incontournable pour les e-commerçants. Les moteurs de recherche permettent de se rapprocher de clients potentiels qui ont besoin d’un type de produit ou d’une prestation en particulier, ou qui intéressés par une référence déjà identifiée.

En vous imposant en première page sur des mots-clés en relation directe avec votre catalogue de vente, avec les différentes marques et références commercialisées, vous pourrez développer votre chiffre d’affaires et vous positionner sur d’autres marchés.

La croissance du e-commerce en France et dans le monde

Depuis le début du XXIe siècle, le secteur du e-commerce connaît une croissance ininterrompue et soutenue en France et dans le monde.

Le m-commerce connaît lui aussi une croissance soutenue, avec des consommateurs qui achètent de plus en plus depuis leur smartphone, avec un chiffre d’affaires en 2019 qui dépasse les 20 milliards d’euros en France.

La crise sanitaire qui a frappé le monde en 2020 a accéléré le phénomène : les confinement successifs et la fermeture des commerces de proximité ont poussé un nombre croissant de consommateurs à privilégier les achats en ligne.

Vendre en ligne n’est plus simplement un levier de croissance pour une entreprise, même si elle dispose d’un réseau d’enseignes ou est distribuée dans le commerce de détails ou la grande distribution par des revendeurs : c’est une question de survie !

Identifier les mots-clés qui font vendre

La vente en ligne est votre enjeu stratégique ? Vous devez mettre en place une stratégie de mots-clés qui cible spécifiquement des expressions génératrices de ventes :

  1. associées à une intention de recherche transactionnelle
  2. renvoyant vers des pages e-commerce (pages catégories ou produits) quand on les tape sur Google

Vous cherchez des idées de mots-clés ? Vous pouvez vous appuyer sur :

  • les univers de produits
  • les gammes de produits
  • les caractéristiques des produits
  • les marques et références commercialisées

Ce qui donnerait pour un site de prêt-à-porter :

  • univers de produits : vêtements femme, chaussures femme…
  • gammes de produits : escarpins, bottes femme, vestes homme…
  • produits associés à des caractéristiques : veste en cuir homme, ceinture vintage femme…
  • marques et références : chaussures San Marina, boots Agnela San Marina…

Tout l’enjeu consiste à identifier les expressions sur lesquelles vous êtes légitime, et susceptibles d’être recherchées par des internautes. Par exemple, les jupes plissées peuvent mériter une page dédiée, ainsi que les jupes plissées en cuir. Mais les jupes plissées en coton ne sont pas assez recherchées pour mériter une page dédiée : vous pourrez vous positionner avec la page générique des jupes plissées.

Positionner les pages pertinentes

Devez-vous ressortir avec une page catégorie ou une page produit e-commerce ? Pour déterminer le type de page le plus pertinent, vous devez tenir compte à la fois des attentes des moteurs de recherche et des caractéristiques de votre propre site web.

Les expressions les plus concurrentielles se travaillent généralement sur des pages catégories :

  • univers et gammes de produits : pages catégories
  • gammes de produits associés à une marque : pages catégories
  • produits associés à des caractéristiques : pages catégories ou produits selon le degré de concurrence
  • références de produits : pages produits

Vous pouvez taper l’expression en navigation privée sur Google pour déterminer le degré de concurrence et le type de page privilégié. Par exemple :

  • maillot de bain vintage : pages catégories e-commerce
  • maillot de bain vintage vert pomme : pages catégories ou produits e-commerce

Le choix d’une catégorie ou sous-catégorie dédiée dépend aussi de votre catalogue. Si vous avez suffisamment de produits qui partagent cette caractéristique, vous pouvez créer une sous-catégorie dédiée. À l’inverse, si vous n’avez qu’un ou deux produits avec cette caractéristique, inutile de créer une page catégorie dédiée.

Réfléchir à une arborescence pertinente

Vous avez fait la liste de toutes les expressions pertinentes ? Vous devez construire une arborescence en fonction de votre stratégie de mots-clés. Si vous êtes distributeur, vous pouvez privilégier une double approche :

  • par univers et gammes de produits
  • par marques commercialisées

Vous pouvez créer autant de filtres et options de tris que nécessaire pour une expérience utilisateur optimale… À condition de ne pas les indexer sur les moteurs de recherche, au risque d’avoir des centaines de milliers de pages zombies, vides, quasi-vides, ne ciblant aucune expression pertinente !

Le plus simple est de faire une distinction entre les filtres (non indexés et non suivis par les moteurs) et d’éventuelles sous-catégories travaillant les expressions pertinentes, à la fois maillées et indexées.

Pour déterminer les sous-catégories pertinentes, testez toutes les déclinaisons et retenez les expressions qui génèrent de nombreuses recherches et pour lesquelles vous avez du choix. Exemple de déclinaisons pour des maillots de bain :

  • par type (1 pièce, 2 pièces…)
  • par couleur (rouge, blanc, noir…)
  • par style (vintage, classique, sport, tissu…)
  • etc.

Sélection d’outils SEO