Choisir les bons domaines référents

Lorsque vous mettez en place une stratégie de netlinking, vous glanez ou négociez des liens présents sur d’autres sites web. Vous devez être particulièrement attentif à la qualité et à la légitimité des domaines référents pour améliorer votre visibilité SEO.

Indices de qualité d'un domaine référent

Qu’est-ce qu’un domaine référent ?

Un domaine référent est un site web qui accueille au moins un lien hypertexte vers votre site web, peu importe :

  • la page du domaine référent qui accueille le lien
  • l’URL ciblée sur votre site web par ce lien
Exemple de domaine référent : Appvizer.fr
En tant qu’expert invité, j’ai rédigé une chronique sur le marketing digital sur le site Appvizer.fr, site spécialisé dans les logiciels btob. Un lien vers la page d’accueil de mon site web, https://www.benjaminthiers.net, a été intégré dans la page de cette chronique.

Dès lors qu’Appvizer.fr a fait un lien vers mon site web, il devient un domaine référent de benjaminthiers.net.

La qualité d’un domaine référent est un critère essentiel pour déterminer la pertinence et la puissance d’un lien hypertexte. Mais comment évaluer la valeur de vos domaines référents ?

Comment déterminer la qualité d’un domaine référent ?

Plusieurs méthodes permettent de vérifier le sérieux d’un domaine référent, et son impact éventuel sur votre netlinking et votre référencement naturel.

Analysez l’autorité du nom de domaine

Vous pouvez utiliser des logiciels spécialisés qui évaluent le niveau de popularité et le degré de confiance qu’un moteur de recherche peut accorder à un domaine référent. Des scores propres aux différents outils permettent de comparer facilement plusieurs domaines référents :

  • SEMrush : Authority Score
  • Majestic SEO : Citation Flow et Trust Flow
  • Ahrefs : Domain Rating

Ces scores peuvent être proposés au niveau du nom de domaine dans son ensemble, du sous-domaine ou de la page.

Vous pouvez aussi utiliser ces mêmes outils pour analyser le profil de liens de vos domaines référents, et vous assurer qu’ils ne comptent pas eux-mêmes des domaines référents de mauvaise qualité dans leur profil de liens.

Vérifiez les positions SEO du site

Un site qui obtient de belles positions sur Google fait a priori un bon domaine référent. Différents outils vous offrent cette information :

  • SEMrush
  • SimilarWeb
  • Yooda Insight

Profitez-en pour contrôler son historique de référencement : une chute brutale du nombre d’expressions en TOP 10, jamais compensée, est un signal de prudence.

Contrôlez le sérieux du site

Vous pouvez aussi vérifier les mentions légales. Un site sans mentions légales devrait éveiller quelques soupçons.

Le site https://web.archive.org/ permet de savoir à quoi ressemblait le site dans les années précédentes. Vous pourrez ainsi vous assurer que le domaine référent n’a pas un passé trouble, qu’il n’a pas hébergé par exemple des contenus sexuellement explicites.

Vous pouvez aussi vous assurer que le domaine référent qui vous intéresse n’est pas lié à un réseau de site. Certains outils listent les différents sites qui partagent un même serveur, comme https://www.yougetsignal.com/tools/web-sites-on-web-server/.

Sélection d’outils SEO