Formation au référencement international

Parmi les cas particuliers du référencement abordés en formation SEO, assurer la visibilité d'un site à l'international et/ou dans plusieurs langues peut être crucial pour le développement d'une activité en ligne. Les meilleurs modules de formation high level abordent forcément, à un moment ou à un autre, le référencement multirégional et/ou multilingue.

Apprendre à distinguer multirégional et multilingue

La première étape d'une formation consacrée au référencement international relève d'une question de sémantique : il s'agit de faire le distinguo entre les sites multirégionaux et les sites multilingues.

Un site multirégional cible plusieurs zones géographiques, le plus souvent des pays. Mais il n'est pas forcément proposé en plusieurs langues. Par exemple, un site d'actualités peut proposer des contenus différents ou identiques sur les différents pays ciblés dans une même langue. Une boutique en ligne peut cibler le Royaume-Uni, les Etats-Unis et une partie du Canada, en restant uniquement en langue anglaise...

Un site multilingue peut ne concerner qu'un seul pays. Un site belge peut ainsi être proposé en français et en flamand, un site canadien en anglais et en français, un site régionaliste en breton (ou corse, ou occitan, etc...) et en français. Pour autant une seule région est ciblée à chaque fois.

Dans le cadre d'une stratégie ambitieuse de développement à l'international, une enseigne développe un site qui est à la fois multirégional et multinational.

Domaines, sous-domaines et répertoires

Lors du développement à l'international, il s'agit de choisir la bonne stratégie pour différencier les différentes versions régionales ou linguistiques.

Il est possible de créer plusieurs domaines. Si le référencement naturel est facilité, chaque site se comportant de façon indépendante, la disponibilité des différentes extensions géographiques de noms de domaine risque de poser problème. Par ailleurs, chaque site étant indépendant, le travail de popularité (essentiellement par le netlinking) doit être démultiplié par le nombre de sites. Amazon a notamment choisi cette stratégie de référencement international.

Vous pouvez opter pour des sous-domaines. Plus pratique puisqu'il n'est plus nécessaire de s'assurer de la disponibilité de chaque déclinaison locale, il permet de gérer distinctement les référencements de chaque site : un sous-domaine se comportant peu ou prou comme un site indépendant. Une fois de plus, le travail de référencement autour du netlinking est plus conséquent, mais la liberté laissée pour le référencement de chaque version est plus grande. C'est le choix retenu par Yahoo.

La création de répertoires, hébergeant les différentes versions multilingues et/ou multirégionales, est une solution appréciée de nombreux acteurs du web, parmi les plus grands. Elle offre une grande flexibilité et le travail de netlinking profite à toutes les versions nationales. Ikea ou Microsoft, pour ne citer qu'eux, travaillent leur référencement international en répertoires.

Le ciblage international et linguistique

Pour faciliter le référencement multirégional et multilingue d'un site, il est important de bien cibler et distinguer les différentes versions. Une formation SEO high level va s'intéresser aux options de ciblage et vous permettre de gagner en pertinence. Parmi les éléments abordés, la maîtrise des balises hreflang, qui listent l'ensemble des versions disponibles pour une page, est essentielle. Elle peut être intégrée dans le code source de la page ou ajoutée aux fichiers sitemaps. Les codes utilisés sont normalisés (normes ISO), et un ordre doit être respecté quand les versions comprennent la langue et le pays. Il est aussi important de savoir utiliser Search Console pour assurer le ciblage international d'un site.

Un module de formation de haut niveau vous apprend aussi les autres composants d'un ciblage international, relevant autant de la sémantique que du netlinking.

Les erreurs les plus fréquentes

De nombreuses erreurs sont fréquemment commises en référencement international, pouvant au mieux retarder ou impacter la montée en puissance de la visibilité, dans le pire des cas générer des pénalités et des pertes de positions durables. Se former au SEO multirégional implique donc aussi d'apprendre les erreurs les plus répandues pour éviter de les réaliser.

Parmi celles-ci, citons pèle-mêle une mauvaise utilisation des balises alternate et hreflang provoquant une multiplication des pages en erreur 404, une traduction partielle, un mauvais ciblage générant un risque de duplication involontaire, une inversion des répertoires de langues et de pays...

En savoir plus