Comment recruter le meilleur référenceur de France (ou de Navarre) ?

Date : Dans : Actualités

Vous lancez votre start-up et le site web est la pierre angulaire de votre stratégie. Mais voilà, vous ne connaissez rien au référencement et vous voulez quand même recruter le meilleur référenceur. Comment devez-vous vous y prendre pour mener une stratégie d’embauche cohérente et performante ? Voici quelques conseils pour bien mener l’entretien d’embaucheur d’un référenceur.

 Le meilleur référenceur n’existe pas !

Déjà, commençons par casser un mythe : il n’y a pas de meilleur référenceur ! Simplement des professionnels qui font plus ou moins bien leur travail, qui possèdent des expertises bien particulières et qui sont plus ou moins à l’aise avec tel ou tel dossier. Dans un article, j’ai récemment comparé le métier de référenceur à celui de médecin. Comme il existe des médecins généralistes, des oncologues, des radiologues, des urologues, certains SEO se sont spécialisés dans l’analyse des logs, dans le netlinking, dans les petits sites ou les grands projets…

Laurent Bourrelly, par exemple, est un excellent référenceur, dont la réputation nationale est internationale n’est pas usurpée. Il excelle dans la structuration du contenu et a énormément apporté à la méthode des cocons sémantiques, qui marche. Philippe Yonnet est aussi un grand spécialiste français du SEO, avec une grande maîtrise technique. Aucun n’est meilleur que l’autre, mais chacun excelle dans un domaine particulier.

Une fois que vous aurez accepté cet état de faits, vous pourrez passer à l’étape suivante : le recrutement.

Raisonnez en termes de compétences attendues

Vous devez d’abord définir précisément les qualités et compétences que vous attendez de votre futur référenceur.

Vous développez un projet de site d’envergure nationale et recherchez un responsable SEO capable d’accompagner la conception et les évolutions du site ? Vous devez trouver un référenceur confirmé et expérimenté, qui possède une culture générale globale du SEO : sémantique, netlinking, analyse de logs, il doit pouvoir intervenir à tous les niveaux, apporter ses conseils et rectifier le tir si nécessaire. Une culture marketing est bienvenue pour coller aux exigences d’autres services et proposer des solutions SEO qui respectent aussi une logique d’expérience utilisateur ou le modèle économique du site.

Si vous recherchez un chef de projets pour la gestion d’un portefeuille de sites, d’envergures modestes et aux ambitions limitées, un profil junior peut suffire, surtout s’il travaille en équipe : il profitera des compétences des autres référenceurs et montera en compétence. Vous pouvez aussi opter pour un profil spécialisé, s’il y a répartition des tâches en interne : il peut se spécialiser dans la création de contenus, l’analyse des logs, le netlinking, etc…

Testez les compétences concrètes de vos candidats

Il n’existe aujourd’hui aucune formation en référencement qui vous garantisse un niveau de compétences. Le référenceur évolue dans un milieu hostile et les bagages théoriques, parfois obsolètes d’ailleurs, ne suffisent pas à démontrer son savoir-faire. Il faut faire preuve d’agilité, d’intelligence, de capacité d’adaptation…

Testez vos candidats sur leurs compétences techniques, mais aussi sur leur ingéniosité. N’hésitez pas, pour cela, à vous faire accompagner par un spécialiste. J’ai déjà vu des sites perdre deux à trois ans de référencement à cause d’une erreur initiale de recrutement : que sont quelques milliers d’euros face à de tels enjeux ?

Vous pouvez tester leurs compétences techniques, mais vous devez aussi les mettre en situation pour éprouver leur capacité d’analyse. Faites-leur auditer un site, en leur demandant d’identifier les pistes d’amélioration, posez-leur des questions sur l’analyse des mots-clés en leur tendant de petits pièges. Pour une boutique spécialisée située dans un petit village limitrophe d’une grande ville, vont-ils par exemple étendre la proposition de mots-clés à toute la zone de chalandise ? Demandez-leur de justifier chaque choix, de dérouler leur raisonnement : vous saurez ainsi si vous êtes en face de la perle rare ou d’une personne perdue devant l’inconnu.

Plusieurs points de vue valent mieux qu’un

Les meilleures actions SEO naissent souvent d’un remue-méninges, de la confrontation des expériences et des points de vue. Vous pourriez choisir de n’internaliser que partiellement votre équipe de référencement, avec par exemple un référent en interne, qui pilote des prestataires et qui est accompagné par une agence spécialisée. Votre collaborateur connaît les problématiques et enjeux propres à votre projet, l’agence apporte une expertise fondée sur un grand nombre de dossiers, et pourra appliquer chez vous des méthodes qui ont fonctionné chez d’autres.

Vous aurez ainsi les avantages des deux approches : une connaissance parfaite du projet, et l’ouverture d’esprit d’une agence qui a géré de nombreuses problématiques.

Je vous propose aussi tous les bons pour devenir le meilleur, avec notamment une sélection de certifications et formations initiales en référencement naturel.

Articles similaires :